Photo_pro_UMFB-e1528898840401-blackwhite
Quoi que tu rêves d’entreprendre, commence-le. L’audace a du génie, du pouvoir, de la magie. Goethe

Titulaire d’un DUT technique de commercialisation et d’une licence Pro-banque, effectués par le biais de l’alternance, Frédéric Bessoud côtoie l’univers de l’entreprise dès l’âge de dix-neuf ans. Une opportunité qui lui permet d’acquérir une connaissance précoce du milieu professionnel.   Après une première expérience à l’autre bout de la région, il est muté dans une agence à Béziers, lieu de sa première rencontre avec Renaud Fremont. Très vite, ils sympathisent, mais l’heure d’une collaboration en tant que telle n’est pas encore arrivée.

 

L’année de ses vingt-cinq ans, la crise économique éclate, et sa spécialité dans les placements financiers en est affectée. Cette situation exceptionnelle est un détonateur pour lui : le début de sa quête de sens. Il fait ses valises : direction l’Australie, puis la Nouvelle-Calédonie, où il restera vivre pendant cinq ans.

 

Il occupe tout d’abord un poste de chargé d’affaires dans un cabinet d’ingénierie fiscale, se faisant la dent sur une kyrielle d’aspects liés au contexte économico-social. Il aide des entrepreneurs à concrétiser leurs projets, et se « nourrit » en parallèle d’ouvrages sur le développement personnel.

 

Quelque temps plus tard, il rencontre un ancien juriste reconverti dans le coaching. Diagnostic de l’échange : il a cela dans les tripes. Rentrer en métropole pour suivre une formation de coach devient alors une évidence. C’est ce qu’il fait à l’Institut de Coaching de Genève (IDC), en mode stage intensif. Il retourne ensuite à Nouméa, puis créé sa boîte à vingt-neuf ans. Le tapis rouge semble déroulé, mais tout finit par s’écrouler comme un château de cartes.

 

Frédéric décide alors d’investir sur lui toutes ses économies, s’auto-formant sur les disciplines de la communication interpersonnelle et des compétences relationnelles. Des missions de coaching arrivent. Il rencontre un organisme qui lui propose de concevoir et d’animer des formations : Gestion des conflits ; Management au quotidien ; Travail en équipe, etc.

 

Puis fin du périple calédonien. Retour à Montpellier. Frédéric recroise Renaud Fremont sur les réseaux sociaux, et tombe sur UMANEO. Ils travaillent quelque temps ensemble, et décident de bifurquer sur le concept de partenariat. Tout se passant à merveille, le « poisson-pilote » et le fondateur de UMANEO développent ce modèle.

 

Frédéric Bessoud exerce actuellement sur le secteur de Montpellier, mais il est aussi amené, grâce aux recommandations de ses clients, à travailler partout en France.

 

Pour lui, la valeur ajoutée d’un consultant UMANEO est sa philosophie d’accompagnement au plus près du dirigeant. Il ne se positionne pas comme un prestataire, mais comme un partenaire « à côté de ». L’accompagnement est le moteur essentiel du process. « Ça se rapproche du coaching-management de recrutement. » Une notion d’utilité. De faire « grandir » l’entreprise par ce biais-là.

 

Frédéric aime rappeler qu’il « est conseil en recrutement tout secteur d’activités. » Il travaille avant tout sur le « savoir-être », chose qui lui tient à cœur et sur laquelle il insiste : « C’est la clé ! ». Mais si l’on devait à tout prix lui greffer un domaine d’expertise, ce serait celui du recrutement des commerciaux, branche où domine justement la compétence relationnelle. Une des plus importantes, selon lui, et l’une des plus difficiles à mesurer, puisque le dirigeant n’a souvent pas le bagage pour l’évaluer.

 

UMANEO lui a apporté tout ce qu’il souhaitait. Un soutien pour l’épauler, une organisation collaborative pour se développer encore et encore.

Et si vous étiez notre prochain partenaire ?

Umaneo, au coeur des réseaux économiques

Umaneo est au coeur des réseaux économiques ! BNI est un réseau d’affaires qui se déploie partout en France et dans le monde et qui met en relation les entrepreneurs.

Notre culture se forge dès le plus jeune âge. Umaneo intervient dans les universités et les écoles pour préparer les jeunes au marché de l’emploi et développer l’esprit réseau.