Candidats, mettez toutes les chances de votre côté ! - Umaneo
16737
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-16737,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Mettez toutes les chances de votre côté

Si vous atterrissez sur cette page, c’est qu’une de nos offres vous intéresse ! Toute l’équipe de consultants en recrutement d’Umaneo a décidé de vous mettre à disposition les conseils et outils qui vont suivre pour que votre candidature soit la meilleure possible. Nous allons le faire sans langue de bois, avec pragmatisme, car nous savons que ce recrutement est peut-être crucial pour vous.

Le recrutement passe par un cabinet de recrutement...

… et ça fait toute la différence ! Cela veut dire que l’entreprise qui recrute a décidé de nous confier une partie ou l’ensemble du processus de recrutement, et qu’elle a payé pour cela. Notre rôle est donc de remplir cette mission en présentant à l’entreprise les meilleures candidatures et à l’aider dans la décision finale.

 

Cela veut dire aussi que si nous recevons de bonnes candidatures, que nous avons suffisamment d’informations sur vous, nous pourrons mieux défendre votre candidature et terminer plus rapidement notre mission. C’est dans cet objectif que nous avons créé ce contenu : vous aider à présenter la meilleure candidature possible. Et comme la base d’un bon partenariat, c’est la transparence, commençons par répondre à quelques idées reçues.

 

Répondons à quelques idées reçues…

« Les cabinets de recrutement ne comprennent rien au métier recruté ». Ce n’est pas tout à fait faux : notre métier, c’est le recrutement, pas le codage en C++ où la réparation de véhicules. Mais nous avons passé beaucoup de temps avec votre futur employeur à déterminer ses besoins exacts, sa manière de travailler, les compétences qu’il recherche. Et nous apportons une valeur ajouter : nous avons une véritable expertise sur le côté humain du recrutement (les motivations, la culture managériale…).

 

« Les cabinets de recrutement ne cherchent qu’à collecter des CV, il n’y a pas de recrutement à la clé ». Dans certains cas (très peu nombreux), cela peut s’avérer utile : lorsqu’un métier est en tension (très peu de demandeurs d’emploi) ou lorsque les compétences recherchées sont très spécifiques, il est nécessaire de se constituer un « vivier ». Nous ne fonctionnons pas comme cela : toutes les offres d’emploi sont diffusées et toutes les candidatures sont examinées.

 

« Nous n’avons jamais de réponse ». On ne va pas se le cacher : certains cabinets n’apportent pas beaucoup d’importance à la relation avec le candidat. C’est comme partout, il y a les bons… et les moins bons. Nous ne nous vantons pas d’être parfait en la matière : il est possible, malgré tous nos efforts, que nous oublions de vous répondre. N’hésitez pas à nous rappeler cet engagement ! Mais en échange, n’oubliez pas non plus de répondre à nos sollicitations… même si c’est pour décliner votre candidature !

 

« Un recrutement par un cabinet, ça dure trop longtemps ». Effectivement, notre processus de sélection peut s’avérer assez long (de plusieurs semaines à plusieurs mois selon les postes). Cela est dû au fait que notre processus comprend des étapes supplémentaires qui permettent de fiabiliser le recrutement. Mais parfois, nous sommes aussi contraints aux aléas de l’entreprise : un retard dans la prise de décision, une réorientation du poste…

 

Mais passer par un cabinet de recrutement présente pour vous plusieurs avantages

D’abord, un cabinet de recrutement n’a rarement qu’un seul client : si votre candidature n’est pas retenue par notre client, n’hésitez pas à vous positionner sur d’autres offres (elles sont toutes en ligne sur notre site) ou à nous faire part de vos projets. Peut-être pourrons-nous vous positionner sur un autre recrutement.

 

Notre processus peut paraître long, mais il est sûr : nous apportons une grande importance au respect des normes et des pratiques responsables dans notre secteur. Nous respectons les règles de non-discrimination et les faisons respecter à nos clients au moment de la prise de décision finale. Nous nous engageons à respecter la confidentialité de votre candidature si vous nous le demandez. Nous respectons également vos différentes revendications et les rapportons à notre client pour éventuellement entamer des négociations. Bref, vous avez aussi un partenaire auprès de vous !

 

Enfin, passer par un cabinet de recrutement vous permettra, sans nul doute, d’en apprendre aussi plus sur vous : nous vous proposerons sans doute de passer un test de personnalité professionnel et vous pourrez avoir accès aux résultats de ce test si vous nous en faites la demande. Ce sera pour vous un formidable outil pour vous « vendre » auprès de l’employeur (ou d’un autre…).

 

Quelques conseils pour bien gérer votre relation avec nous

Nous cherchons à établir une relation professionnelle et de confiance avec nos clients, mais aussi avec nos candidats. Ne pas apporter de soin à votre candidature et à la manière dont vous allez échanger avec nous vous disqualifiera rapidement. Au contraire, nous vous invitons à jouer le jeu : plus vous serez pro, plus nous aurons envie de vous présenter à notre client.

 

N’essayez pas de court-circuiter le processus de sélection en contactant directement l’employeur : si celui-ci nous a confié cette mission, c’est aussi pour gagner en tranquillité. Il vous renverra de toutes façons vers nous. En respectant le processus, vous montrerez aussi que vous savez vous adapter à un contexte de recrutement différent.

 

Si vous avez un profil atypique, nous serons sûrement vos meilleurs alliés pour vous défendre : en effet, même si notre processus de sélection s’appuie sur certains critères prioritaires, nous sommes convaincus que certains candidats peuvent apporter plus, ou autre chose, à travers une candidature atypique. Et il n’est pas rare que nous ayons réussi à faire embaucher des candidats qui n’auraient sûrement pas été retenus à l’étape du CV sans notre analyse.

 

Si nous nous engageons à vous répondre, nous souhaitons que vous fassiez de même : cela vous semble évident, puisqu’arrivé à ce niveau de lecture, votre motivation doit être grande. Mais vous seriez étonné (voire choqué) de connaître le nombre de candidats qui ne répondent pas à nos appels, ou pire qui ne se présentent pas aux entretiens…

Quelques mots sur notre processus de recrutement

Nous avons développé un processus de sélection qui permet d’évaluer votre candidature sur le plan des compétences, mais aussi de la personnalité et de la motivation. Nos outils nous permettent d’être le plus objectif possible. Et nous allons vous dévoiler l’envers du décor…

 

Etape 1 : La définition du besoin

Cette étape est la plus importante : nous nous entretenons longuement avec l’employeur sur son projet de recrutement, les compétences qu’il recherche, les responsabilités du poste qu’il propose. Nous l’interrogeons sur la santé de l’entreprise, le contexte du recrutement (s’il s’agit d’une création de poste ou d’un remplacement), l’environnement de l’entreprise, le type de management, l’ambiance… Toutes ces informations nous serons utiles pour vous présenter l’entreprise, dans l’offre d’emploi mais aussi au cours des différents échanges que nous aurons ensemble.

 

Nous définissons aussi avec l’employeur les conditions du poste : type de contrat, rémunération, avantages, date d’embauche… Autant d’éléments que vous nous demanderez également.

 

Etape 2 – Rédaction et diffusion de l’offre d’emploi

A partir de ces informations, nous rédigeons une offre d’emploi. Celle-ci ne contient pas nécessairement toutes les informations : il faut qu’elle reste lisible. Et certains sites de diffusion, comme Pôle emploi, ne nous autorisent pas à diffuser des offres trop longues. Si vous voyer une offre provenant de notre cabinet et contenant peu d’informations, n’hésitez pas à vérifier sur notre site internet si notre version n’est pas plus étoffée.

 

L’offre est ensuite diffusée très largement : Pôle emploi, APEC, Indeed… mais aussi sur les réseaux sociaux (Facebook, Indeed) et sur certains sites payants lorsque cela est nécessaire. Et elles sont toujours en ligne sur notre site Internet, qui est actualisé en temps réel. Si vous ne trouvez pas l’offre sur notre site Internet, cela veut dire que le recrutement est terminé.

 

Etape 3 – Tri des candidatures (CV et lettre de motivation)

Selon les recrutements, nous pouvons recevoir jusqu’à 300 candidatures ! Pas toutes (et loin de là) correspondent au profil recherché, et nous devons donc effectuer un premier tri sur les critères prioritaires définis avec l’entreprise. Nous allons sélectionner autour de 15% des candidatures reçues pour l’étape suivante.

 

Etape 4 – Dossiers de candidature et tests de personnalité

Nous faisons remplir à cette étape un dossier vous permettant de vous exprimer plus longuement sur votre parcours, vos motivations, vos compétences. Nous évaluons également objectivement votre profil de personnalité, vos motivations et votre culture managériale grâce à un test professionnel. Ces éléments constituent un moyen d’en savoir plus sur vous, mais aussi un filtre car les candidats les moins motivés abandonnent à cette étape. De 15%, nous passons généralement à 10% de candidatures retenues pour l’étape suivante.

 

Etape 5 – Entretiens téléphoniques ou vidéo

Nous avons à coeur de ne pas vous imposer des déplacements trop importants. Pour cette étape, nous privilégions donc l’entretien téléphonique ou vidéo. Cet entretien d’une trentaine de minutes permet de confirmer les éléments de votre candidature, de comprendre votre projet professionnel, d’évaluer certaines compétences ou expériences. Cet entretien est assez informel : même si nous avons beaucoup de questions à vous poser, vous pouvez également poser les vôtres sur l’entreprise, le poste, les conditions… Nous présentons à la suite de cette étape entre 5 et 10 candidats à l’employeur.

 

Etape 6 – Entretien avec l’entreprise

Nous accompagnons l’entreprise dans cette étape finale : nous participons aux derniers entretiens, mais nous sommes généralement en retrait : le dialogue entre vous et l’employeur est notre priorité. Nous aidons ensuite l’employeur à prendre sa décision, en mettant en exergue les points forts et les points faibles de chaque candidat. Généralement, l’employeur rappelle ensuite le candidat retenu et nous appelons les candidats malheureux pour leur faire un retour objectif sur la candidature.

 

Etape 7 – Suivi post recrutement

C’est une grande valeur ajoutée de notre processus : nous revenons vous voir, généralement 2 mois après l’embauche, pour vérifier avec votre employeur que tout se passe bien. Nous nous entretenons dans un premier temps seul avec vous pour vous permettre de dire ce qui va et ce qui ne va pas, les bons et les mauvais côtés de votre prise de fonction. Cet entretien doit permettre d’aider l’entreprise à corriger le tir et faire de votre embauche une embauche durable.

Répondez (bien) à l'offre d'emploi !

Vous êtes prêt ? Alors c’est parti, vous entrez dans le processus de recrutement. Et généralement, cela commence pour vous par envoyer votre candidature (CV et lettre de motivation) par mail… Pas si vite ! Ne tombons pas dans le piège d’envoyer un CV qui ne serait pas personnalisé ou une lettre de motivation standard… avec le risque en plus de faire quelques fautes disqualifiantes !

 

Quelques étapes clés avant d’envoyer votre candidature

Prenez le temps de bien lire l’offre d’emploi : rien ne sert d’envoyer sa candidature si vous ne correspondez pas du tout à notre recherche. Vous perdrez votre temps ! Mais s’il vous manque quelques compétences seulement, pourquoi ne pas tenter votre chance ! A vous de juger si votre candidature aura des chances de passer à l’étape suivante.

 

Personnalisez votre CV et votre lettre de motivation en citant l’entreprise, en mettant en avant les compétences que nous recherchons. Plus ces documents seront personnalisés, et plus nous aurons envie de les lire. Apportez du soin également à la forme : agréable à lire, sans faute d’orthographe… c’est un plus non négligeable ! Erreur courante : nous citons constamment l’entreprise dans nos offres d’emploi. Mais nous recevons souvent des candidatures qui s’adressent à nous, Umaneo, comme si nous étions l’employeur final…

 

Vous avez peut-être des lettres de recommandation de vos anciens employeurs. Rassemblez-les et sélectionnez celles qui vous semblent le plus pertinente (poste qui se rapproche de celui proposé, ou entreprise qui est dans le même secteur d’activité). Elles apporteront de la crédibilité à votre candidature. Si vous n’en avez pas, vous pouvez commencer à en demander.

 

Vérifiez également depuis combien de temps l’offre a été postée : peut-être que celle-ci est encore visible sur certains sites, mais que le recrutement est déjà terminé. Envoyez nous un mail éventuellement si vous avez un doute. Cela vous évitera de perdre du temps inutilement.

 

Soyez organisé ! Vous allez répondre à beaucoup d’offres si vous êtes en recherche active d’emploi. Lorsque nous allons vous contacter, il se sera peut-être écoulé plusieurs semaines. Ne soyez pas pris au dépourvu et tenez à jour un tableau où vous indiquerez la date de votre postulation, vos éventuelles relances, les réponses que nous vous apporterons…

 

Ce que nous allons regarder dans votre CV et votre lettre de motivation

Il est vrai qu’un recruteur passe moins de 30 secondes sur la lecture de votre CV… au premier tri ! Car nous allons d’abord écarter les candidatures qui n’ont strictement rien à voir avec le poste (un coiffeur qui postule pour un poste de directeur RH, nous l’avons vu…). Mais pour le deuxième tri, nous allons être plus précis : nous allons regarder vos expériences, vos formations (si elles sont importantes pour le poste), la manière dont votre parcours s’est construit (évolution, changement d’entreprise…). Ces informations vont nous permettre de dire si votre profil peut, a priori, correspondre aux attentes minimales de notre client.

 

Mais nous allons avoir aussi beaucoup de questions : pourquoi envisagez-vous de quitter votre poste actuel ? Pourquoi changer de région ? Quels sont les résultats que vous avez obtenu ? Comment combler les compétences que vous n’avez pas ? Ces questions, vous pouvez y répondre dans votre lettre de motivation, en argumentant le plus factuellement possible.

Rédigez un dossier de candidature pertinent

Si nous vous envoyons un message vous demandant de remplir un dossier de candidature, c’est que vous avez passé avec succès la première étape de notre processus : vous faites partie des 15% de candidatures que nous retenons à cette étape. Ce dossier de candidature est pour nous un élément essentiel. En plus de la lettre de motivation, il va vous permettre de nous donner un grand nombre d’informations sur votre parcours, vos compétences, vos motivations… et donc de mettre en avant le meilleur de vous-même.

 

Avant de vous lancer dans la rédaction du dossier de candidature

Vous trouverez plus bas un exemplaire du dossier de candidature tel que nous le confions à notre client. Il contient des informations que vous êtes le seul à pouvoir donner, nous ne corrigeons rien ! Il est donc important que vous apportiez un grand soin à sa rédaction, tant sur le fond (les informations que vous souhaitez mettre en avant) que sur la forme (attention au style et aux fautes d’orthographe).

 

Ce questionnaire comprend une cinquantaine de questions. Notre outil ne nous permet pas, pour l’instant, de pouvoir vous permettre de répondre à ce questionnaire en plusieurs fois : pensez donc à réserver une plage horaire importante (1 à 2 heures) pour répondre pertinemment à ce questionnaire.

 

Réfléchissez également en amont à ce que vous voulez mettre en avant : reprenez l’offre d’emploi, notez les compétences requises qui vous semblent les plus importantes. Faites également des recherches sur l’entreprise et la mission pour que votre discours soit en accord avec ce que nous recherchons. Notez les anecdotes, les expériences qui peuvent être intéressantes pour démontrer vos compétences.

 

Nous allons également vous demander de lister 10 compétences que vous possédez et qui sont intéressantes pour ce poste. Cela peut être des compétences techniques ou personnelles (sens de l’écoute, organisation…). Le plus important pour nous, c’est surtout la manière dont vous allez justifier ces compétences : dans quelles situations elles vous ont été utiles, quels ont été vos résultats…

 

Un dernier conseil : soyez bavard ! Plus nous aurons d’informations à votre sujet, et plus il sera facile de vous présenter à notre client. Cela démontrera également votre motivation pour le poste.

 

Ce que nous regardons dans le dossier de candidature

Cette étape n’est pas en soi une étape de sélection, même si certains candidats se disqualifient d’eux-mêmes (dossier incomplet par exemple). Dans la majorité des cas, nous vous proposerons de passer  à l’étape suivante. Mais nous allons quand même examiner avec attention vos réponses.

 

Nous allons, dans le cas où le poste l’exige, examiner le style et l’orthographe de votre production : nous faisons bien entendu la différence entre des fautes de frappe ou d’inattention et une vraie absence de la maîtrise de la langue française. Pour certains postes, cela n’aura pas grande importance. Mais pour d’autres, cela pourra être disqualifiant.

 

Nous allons aussi, grâce à vos réponses, reconstituer le puzzle de votre parcours professionnel : quels ont été vos différents postes, pourquoi vous les avez quittés, quels sont ceux que vous avez préférés ou détestés… Plus vous nous donnerez d’informations, et plus nous comprendrons et pourrons expliquer votre parcours aisément. Nous pourrons aussi mieux défendre les « aléas » de parcours : un poste où vous avez été licencié, un période de chômage importante… sont des évènements qui font toujours peu aux employeurs, sauf si on les explique ! N’ayez pas peur de nous dire vraiment ce qu’il s’est passé, notre métier n’est pas de juger votre passé, mais d’évaluer si vous êtes fait pour le poste proposé.

 

Nous allons également vérifier que vous avez bien compris les missions du poste, les compétences que nous attendons. Nous savons que vous avez encore peu d’informations sur le poste proposé à cette étape, et il est donc normal que vous puissiez vous tromper sur la manière d’interpréter les missions proposées. L’entretien que nous vous proposerons ensuite permettra d’apporter des précisions sur le poste.

 

Enfin, nous allons prendre connaissance de vos prétentions salariales : c’est un sujet souvent difficile à aborder mais, soyons honnêtes, c’est pour avoir un salaire que vous cherchez un emploi ! Il est donc important d’en parler très tôt dans le processus. Nous affichons généralement les salaires proposés par l’entreprise dans nos offres d’emploi. Vous pouvez donc déjà évaluer si la tranche proposée est acceptable pour vous ou non. S’il y a un léger écart, cela pourra être intéressant d’en discuter au moment de l’entretien (la négociation avec l’employeur interviendra à la fin du processus de recrutement).

Répondez (sincèrement) au test de personnalité

En même temps que nous allons vous demander de remplir le dossier de candidature, vous recevrez un lien pour répondre à notre test de personnalité. Du point de vue de beaucoup, les tests de personnalités relèvent du charlatanisme ou de vos magazines préférés. Mais il n’en est rien : de plus en plus d’entreprises et de cabinets de recrutement utilisent ces tests pour évaluer de manière objective votre préférences comportementales, vos motivations et votre culture managériale.

 

Un test de personnalité est une série de questions qui permettent d’identifier les préférences de comportement, de réflexion et de motivation liées à la personnalité. La personnalité est un ensemble de caractéristiques que possède une personne. Celles-ci influencent sa façon de penser, ses motivations et ses comportements. Cela ne veut pas dire qu’une personne ne peut pas agir d’une autre façon, mais la personnalité représente des préférences naturelles dans ces domaines.

 

Tous les tests utilisés par les psychologues et ceux utilisés par les cabinets de recrutements sont validés après plusieurs analyses. Derrière le test que nous utilisons, développé par la société Vadequa, se cachent une équipe de plus de 20 personnes : psychologues, statisticiens, sociologues… qui ont validé le test et permettent d’obtenir des résultats fiables.

 

Que mesurent exactement ces tests ?

En aucun cas, vous ne devez vous sentir jugé ou discriminé sur la base de ses tests. Ces tests sont pour nous des guides objectifs qui nous permettront d’expliquer à l’employeur en quoi votre candidature peut être intéressante pour son entreprise. Alors rien ne sert de tricher pour vous faire bien voir par le recruteur ! Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses !

 

Grâce à ce test, nous mesurons trois caractéristiques :

  • Les motivations :  ce qui est important pour vous dans le métier que vous envisagez, ce qui vous fera lever le matin. Cela peut être le salaire, l’aménagement de votre temps de travail, la connaissance, la sécurité de l’emploi, le contact humain, l’utilité sociale… En fonction de vos réponses, il y aura adéquation ou non avec les caractéristiques du poste, ce qui ne vous élimine en rien en cas d’inadéquation mais sera traité dans vos échanges avec nous.
  • Les traits de personnalité : quelles sont les caractéristiques qui fondent votre personnalité. Elles sont basées sur 5 facteurs reprenant la totalité de votre personne : sensibilité, extraversion, créativité, sociabilité, conscience de soi. Grâce à vos réponses, nous allons avoir un aperçu de votre personnalité, de vos traits de caractères principaux.
  • La culture managériale : comment vous managez et comment vous aimez être managé. Selon vos valeurs, votre culture, nous pouvons évaluer quel est le mode de management le plus approprié pour vous.

 

Vous avez le droit de demander des explications, un retour sur les résultats du test

Nous avons l’obligation de vous faire un retour sur les résultats du test si vous nous le demandez. Et nous nous engageons bien entendu à le faire ! Ce retour pourra d’ailleurs vous aider à mieux vous positionner sur d’autres postes, en pouvant alors expliquer à votre recruteur la manière dont vous fonctionnez.

 

Quelques conseils pour répondre au test

Encore une fois, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses à un test de personnalité. Seule une représentation de vous-même vous attend. Vous pouvez évidemment ne pas être d’accord, ne pas vous reconnaitre. Mais il reste que c’est un procédé technique efficace pour parler, et plutôt que de tourner autour des mêmes sujets de discussion lors de l’entretien, vous aurez la possibilité d’avoir des questions personnalisées centrées sur vous par rapport au poste que vous visez.

 

Placez vous dans un environnement calme, avec une heure devant vous pour ne pas être dérangé ou pressé de finir le test. Certaines questions sont parfois un peu compliquées, les choix qui vous seront demandés ne vous sembleront pas évidents. Vous aurez parfois la sensation d’avoir répondu à la même question (ou presque) : ne vous inquiétez pas, c’est normal ! Répondez de manière spontanée, sans trop réfléchir, le test prend en compte la possibilité de répondre de manière « contradictoire ».

Préparez votre entretien avec le consultant

Après avoir reçu votre dossier de candidature et les résultats de votre test de personnalité, nous allons vous contacter pour planifier avec vous un rendez-vous téléphonique ou vidéo, le plus souvent. Pour certains postes, nous vous proposerons plutôt un entretien physique. Cet entretien a pour objectif de valider les informations que nous avons, d’évacuer les interrogations que nous pourrions encore avoir sur votre candidature et de discuter du poste.

 

C’est un entretien informel, qui dure autour d’une trentaine de minutes, où la discussion est libre. Mais c’est tout de même un entretien et il y a certains éléments qui pourraient nous amener à écarter votre candidature.

 

Le déroulement de l’entretien consultant

Après avoir fixé le jour et l’heure du rendez-vous, c’est nous qui vous contactons. Nous nous assurons bien entendu que vous êtes dans de bonnes dispositions pour cet entretien et nous commençons généralement toujours par la même question : pouvez-vous présenter votre candidature quelques minutes ? Vous pourrez ainsi mettre en avant les points forts de votre candidature, les atouts que vous souhaitez valoriser.

 

La première partie de la discussion sera orientée sur votre parcours, vos expériences passées. Nous allons vous demander des détails, des résultats, des explications sur certains de vos choix. Toutes ces questions ont pour objectifs de confirmer certaines informations, d’enlever certains doutes que nous pourrions avoir sur votre adéquation au poste. Mais elles nous servent surtout à pouvoir expliquer plus en détail votre parcours à notre client, et à le convaincre de vous rencontrer.

 

Dans une seconde partie, nous discuterons plutôt du poste, de la manière dont vous l’envisagez, de ce que vous pourrez apporter à l’entreprise. Ce sera l’occasion de vous décrire plus en détail les missions et le contexte du recrutement. Vous pourrez également poser toutes les questions que vous aurez.

 

Enfin, nous conclurons en évoquant les conditions du poste : la rémunération, le contrat, la date d’embauche. Nous vous demanderons donc votre disponibilité, votre mobilité. Dans cet entretien, nous n’avons pas vocation à négocier pour le compte de notre client, mais nous pourrons vous dire ce qui pourra s’avérer négociable et ce qui ne le sera pas.

 

Quelques pièges à éviter

Cet entretien nous permet d’avoir plus d’informations à votre sujet. Mais, en bon professionnel du recrutement, nous allons aussi déceler quelques aptitudes professionnelles qui pourraient être importantes pour le poste : votre relationnel au téléphone, votre préparation, votre motivation…

 

Il arrive cependant que certains candidats considèrent cet entretien comme un simple coup de fil : certains sont en retard au rendez-vous, d’autres prennent l’appel en voiture, certains enfin ne se rappellent même plus pour quelle offre nous les appelons. Ce manque de professionnalisme peut vous faire perdre quelques points.

 

Nous vous conseillons donc de préparer cet entretien comme tout autre entretien : relisez l’offre d’emploi avant le rendez-vous, mettez-vous dans une pièce calme, sans distraction. Préparez vos questions, votre argumentation. Soyez pro !

Préparez votre entretien avec l'employeur

Si nous vous appelons pour vous proposer un rendez-vous avec l’employeur, c’est que vous faites partie des 5 candidats les plus susceptibles d’être embauchés ! A quelques compétences près, vous correspondez au poste. Vous pouvez donc aborder ce ou ces entretiens finaux en toute confiance, mais pas question de relâcher sa vigilance !

 

Comment va se dérouler l’entretien avec l’employeur ?

Généralement, nous sommes présents à cet entretien final. Vous avez donc un allié dans la place. Mais nous serons plutôt en retrait : c’est l’employeur, accompagné parfois d’autres collaborateurs de l’entreprise, qui mènera la discussion. Vous serez invité par mail, le plus souvent au siège de l’entreprise.

 

La première partie de l’entretien est consacrée à la présentation mutuelle de votre parcours et de l’entreprise. Même si l’employeur a eu votre dossier et nos commentaires, il voudra certainement vous entendre à nouveau. N’hésitez pas à mettre en avant les points forts de votre candidature, mais aussi à être transparent sur les difficultés que vous avez rencontrées : la base d’un bon entretien, c’est la confiance. Si à la fin de l’entretien, l’employeur a l’impression qu’il peut vous faire confiance, il pourra passer au-delà des compétences qu’il vous manque.

 

La seconde partie de l’entretien est consacrée à la discussion sur le poste. La présentation des missions sera plus précise, vous pourrez également poser vos questions. Mais surtout nous évaluerons, en comparaison avec les autres candidats, votre capacité à occuper le poste, à vous intégrer dans l’équipe actuelle, à apporter de nouvelles idées… N’hésitez pas à préparer les questions les plus fréquentes que nous avons listé pour vous dans le document à télécharger plus bas.

 

Enfin, la conclusion de l’entretien sera consacrée aux conditions du poste. C’est là que vous pourrez évoquer vos prétentions salariales, votre mobilité, votre disponibilité et commencer éventuellement une négociation. Mais sachez que vous êtes toujours plusieurs candidats en compétition, et que l’employeur choisira aussi celui qui s’adaptera le plus à ce qu’il est capable de proposer.

 

Ce que nous évaluons durant l’entretien

Si vous faites partie des candidats sélectionnés pour l’entretien, c’est que, normalement, votre profil colle à notre recherche. Cela veut donc dire qu’on vous a jugé suffisamment compétent pour occuper le poste. Mais nous allons tout de même vérifier un certain nombre de points clés.

 

Nous allons aussi juger votre professionnalisme : la manière dont vous répondez aux questions, dont vous discutez avec l’employeur, dont vous vous présentez sont autant d’indices sur votre capacité à vous intégrer dans l’environnement de l’entreprise, dans son équipe. Soyez vigilants aux détails : votre tenue, votre ponctualité, votre qualité d’écoute… A ce stade du recrutement, tous les détails comptent !

 

N’oubliez pas que vous n’êtes pas le seul candidat en lice : si vos compétences correspondent parfaitement à notre recherche, ce sont des détails comme votre personnalité, une expérience en particulier, votre attitude qui vont faire la différence. Au final, l’employeur recrutera le candidat avec qui il aura le plus d’atomes crochus.