À quel moment doit-on songer à recruter ?

« La procrastination et l’urgence sont porteuses de sagesse et de réussite ». Citation extraite du recueil d’un ivrogne dilettante dont on ne mentionnera pas le nom. Bien que cela ne soit pas facile et que les résultats ne soient pas garantis, recruter en 15 jours, c’est possible. Mais pourquoi prendre autant de risques alors qu’il est tout à fait possible d’anticiper pour obtenir de meilleurs résultats ? 

Procrastinateur vous ne serez point, anticiper votre recrutement vous devrez…

Et non, vous ne suivrez pas le précepte philosophique de l’ivrogne dilettante, car vous ne souhaitez tout simplement pas prendre le risque d’engager n’importe qui et donc que votre recrutement débouche sur un fiasco. Perte de temps. Perte d’énergie. Perte d’argent. Retour à la case départ. Anticiper vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté et de :

  • bien réfléchir à votre besoin, éventuellement en parler avec vos collaborateurs
  • de ne pas vous retrouver face à une pénurie de profils intéressants 
  • avoir du temps pour attirer le maximum de candidatures
  • prendre le temps de les examiner finement et de recueillir des informations complémentaires
  • recevoir correctement les candidats sélectionnés
  • vous permettre de choisir quelqu’un qui pourrait être en poste et lui laisser le temps de quitter son précédent employeur proprement. 

Toutes ces choses-là ne seront à votre portée que si vous vous donnez deux ou trois mois pour recruter. In fine, chaque partie y trouvera son compte et vous n’aurez aucun regret puisque vous aurez tout mis en œuvre afin que le processus de recrutement se passe au mieux. 

Quelle méthode d’anticipation ?

Mais oui… Comment anticiper ? Et bien… Il y a des moments clés de la vie de l’entreprise qui doivent vous faire penser recrutement :

  • le départ en retraite d’un salarié
  • les 5 ou 10 ans de boîte d’un salarié qui, sans évolution, pourrait commencer à avoir envie de regarder ailleurs…
  • l’agrandissement de l’activité, qui va imposer du recrutement soit en production, soit en commercialisation, soit en services supports. 

Bien que cela ne soit pas si facile, pour un recrutement dans les règles de l’art et en toute sérénité, il vous faudra à tout prix anticiper. Si vous sentez que certains éléments ou certaines analyses peuvent vous échapper à un instant T, un instant-clé, vous avez la possibilité de solliciter les services d’un cabinet spécialisé en conseil RH, qui vous accompagnera dans ces moments de doute et d’interrogation.

 

Sur le même thème

Depuis que vous avez décidé de recruter, vous n’avez de cesse de rêver d’une sorte de demi-Dieu tout droit descendu du ciel, un profil de candidat sur vitaminé, dont les pouvoirs dépasseraient l’entendement. Mais attention ! Recruter le candidat parfait : cela n’existe pas. En revanche, recruter......

Oh, ce monstre, oh, cet ange, oh, quel progrès, oh, quel fléau ! Elle fait couler l’encre dans les journaux, dans les livres, dans les revues spécialisées, elle colonise la toile et les médias ! Mesdames et messieurs, nous allons parler aujourd’hui de l’unique, de la......

En voila une question à même de vous faire trembler le cortex. Avec toutes les technologies disponibles et les contraintes réglementaires imposées, on en oublierait presque qu’un entretien d’embauche, c’est d’abord la rencontre entre deux personnes : un employeur ou un recruteur, qui représente une entreprise, et......