Comment remplacer un salarié irremplaçable ?

L’heure est au drame : votre meilleur élément met les voiles. La cérémonie d’adieux vous dévaste, car vous ne voyez vraiment pas comment vous aller pouvoir le remplacer. Pétri par légion de compétences acquises sur le tas depuis des lustres, rien ni personne ne pourra lui arriver à la cheville. Tout est fini. Vous n’avez plus qu’à vous procurer un stock de mouchoirs digne d’un retranchement post-apocalyptique dans un bunker en plein désert.

Mais enfin… Pourquoi tant de défaitisme ? Et si ce remplacement était plutôt l’occasion de revoir votre manière de faire ? Allez-y de votre capacité à vous retourner…

À la conquête d’un nouvel organigramme

Première chose, votre stock de mouchoirs : à la poubelle. Il est temps de profiter de ce deuil pour invoquer le Dieu de l’organigramme, et se mettre à la page en adoptant de nouvelles compétences. Plutôt que de chercher à remplacer l’irremplaçable, créez un nouveau poste, qui démarquera l’entreprise de sa concurrence.

La première phase est donc celle de l’analyse stratégique : le point de départ et le point d’arrivée espéré. Il vous faut aussi faire l’inventaire de vos forces et faiblesse actuelles. Les mettre sur la table, et proposer en conséquence des solutions prometteuses et durables. Vos employés doivent se sentir impliqués dans cette petite révolution. Transparence, engagement et courage sont tout autant de valeurs qu’il vous faudra bien inscrire dans ce processus de réorganisation.

Les étapes de la réorganisation

Poursuivons avec une définition : « un organigramme est la représentation graphique de la structure d’une entreprise ou d’un service avec ses différentes composantes ainsi que leurs relations. »

Tout d’abord, le diagnostic de l’ancien organigramme est fondamental. Il mettra en exergue les points forts et les sources de progrès en matière d’optimisation des moyens et des compétences. Ce diagnostic peut être fait en interne ou externalisé. On peut en effet s’appuyer sur un service ou un cabinet externe pour le réaliser. Le recul apporté dans l’analyse garantit une certaine objectivité, évite certains oublis et facilite l’appropriation ultérieure des conclusions par l’ensemble du personnel.

Il vous faudra ensuite définir les enjeux et les priorités de l’ensemble de cette réforme. Le recueil d’informations se trouve quant à lui à la base de l’élaboration d’un nouvel organigramme. Il convient de faire l’inventaire des fonctions, collaborateurs ou services et d’identifier les relations hiérarchiques et/ou fonctionnelles.

Cette phase de fragmentation, de décantation, de métamorphose vous aidera ainsi à bâtir l’architecture d’un nouveau poste. Plus de larmes. Plus de dépit. Un nouveau périple s’offre à vous.

Si vous ne vous sentez pas en confiance face à tant de chamboulement, solliciter l’expertise d’un cabinet spécialisé en conseil RH peut s’avérer fortement utile. Cette collaboration aura pour seul but de redonner un nouveau visage, prospère et serein, à votre entreprise.

 

Sur le même thème

Depuis que vous avez décidé de recruter, vous n’avez de cesse de rêver d’une sorte de demi-Dieu tout droit descendu du ciel, un profil de candidat sur vitaminé, dont les pouvoirs dépasseraient l’entendement. Mais attention ! Recruter le candidat parfait : cela n’existe pas. En revanche, recruter......

Oh, ce monstre, oh, cet ange, oh, quel progrès, oh, quel fléau ! Elle fait couler l’encre dans les journaux, dans les livres, dans les revues spécialisées, elle colonise la toile et les médias ! Mesdames et messieurs, nous allons parler aujourd’hui de l’unique, de la......

En voila une question à même de vous faire trembler le cortex. Avec toutes les technologies disponibles et les contraintes réglementaires imposées, on en oublierait presque qu’un entretien d’embauche, c’est d’abord la rencontre entre deux personnes : un employeur ou un recruteur, qui représente une entreprise, et......