Recruter à l’aide des réseaux sociaux, c’est possible !

« Mettre une photo sur Instagram, où des employés sont en train de jouer au tennis dans la salle de réunion ». Faisons comme si nous n’avions rien entendu, et poursuivons. Le recrutement 2.0 fait maintenant partie de la panoplie de tout recruteur. Outils d’une incroyable efficacité, les réseaux sociaux nécessitent néanmoins d’être apprivoisés, afin de pouvoir exploiter la totalité de leur potentiel.

Pour mieux comprendre certaines de leurs fonctionnalités, nous vous proposons d’entrer dans l’intimité de deux géants planétaires, Facebook et Linkedin.

Dans les coulisses

Cela fait maintenant plusieurs années que les réseaux sociaux ont pris une place considérable, tant dans notre vie privée que dans notre vie professionnelle. Si bien que, d’après certains sondages, ils seraient devenus la manière la plus efficace de trouver un emploi. Il semble en effet plus facile de contacter un candidat via Linkedin, par exemple, que par les circuits classiques. Les recruteurs peuvent ainsi piocher dans un vivier de talents de qualité.

« C’est d’une simplicité désarmante, en trois clics, j’aurai trouvé le candidat idéal ». N’allez pas si vite en besogne car, avant cette étape, il s’agit d’abord d’être en mesure de publier des annonces dignes de ce nom et de les mettre en valeur aux bons endroits.

Le recruteur a marché sur le réseau social

Pour recruter de manière efficace sur les réseaux sociaux, il est nécessaire de connaître certains rouages afin de mettre toutes les chances de votre côté. De manière générale, travailler son personal branding, développer son réseau pour augmenter l’impact auprès des cibles et soigner ses messages d’approche constitue déjà une partie non négligeable de l’affaire.

Plus précisément maintenant :

Sur LinkedIn

  • Avoir une bonne page employeur. Véritable vitrine de votre entreprise, elle doit être dynamique et régulièrement actualisée.
  • Publiez sur votre mur vos besoins en recrutement et inviter les personnes qui vous suivent à relayer l’information. En faisant marcher le réseau de votre réseau, il y a de fortes chances que cela coopte des personnes qui vous ressemblent et qui partagent vos valeurs. En plus de cela, vous ferez connaître votre entreprise et montrerez sa bonne santé à d’éventuels clients.

Sur Facebook

Avec sa nouvelle fonction Facebook Emploi, le premier réseau social au monde bouleverse le monde du recrutement digital. Par ailleurs, avec plus de vingt millions de profils recensés, il reste le meilleur moyen de toucher le maximum de personnes.

  • Il apparaît selon certains sondages que les « page fan » ou « carrière » soient plus adaptées qu’un simple « profil » ou un « groupe », celles-ci favorisant la communication d’entreprise (annonces, créations d’événements, etc).
  • Encore une fois : la priorité est de se faire connaître. Le réseautage sur Facebook se travaille au quotidien (publicité, promotion, partage), car plus vous aurez d’abonnés à votre page, plus vous serez à-même d’attirer des candidats qui partagent les valeurs de votre entreprise.

Sans formation en amont, mettre en pratique tout cela peut néanmoins s’avérer extrêmement chronophage. Des cabinets spécialisés en conseil RH seront là pour vous aider en cas de besoin.

Sur le même thème

Victime d’une métamorphose (en poisson rouge) la semaine dernière, j’ai oublié bon nombre de choses de la plus haute importance, à savoir notamment les étapes-clés du processus de recrutement. Ne vous inquiétez pas, cher poisson rou…, pardon, cher monsieur, chère madame, nous allons vous rafraîchir......

Place tout d’abord à une citation fraîchement inventée pour l’occasion : recruter ne signifie pas (que) satisfaire ses ambitions. Jeter son dévolu sur tel candidat tout en écartant les autres ne peut se faire de manière désinvolte ou capricieuse, votre choix reposant sur des critères......

Connaissez-vous l’histoire légendaire et non moins métaphysique du lapin et de la carotte ? Ceux qui répondront par « non » pourront se diriger lentement vers la sortie, car ils ne seront malheureusement pas en mesure de saisir l’analogie dont il sera question ici. En......