3 conseils pour recruter du personnel qualifié sans réduire ses marges
16490
post-template-default,single,single-post,postid-16490,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

3 conseils pour recruter du personnel qualifié sans réduire ses marges

Recruter du personnel représente un coût pour tout employeur et face à cette augmentation des dépenses, les dirigeants des TPE ont parfois du mal à s’y retrouver. Ils se retrouvent alors obligés d’augmenter leurs prix de vente pour rentrer dans leur frais et ne pas perdre en rentabilité. Cependant, il existe des solutions pour recruter du personnel qualifié sans faire exploser le budget et sans devoir réduire ses marges. Découvrez ici nos conseils pour bien penser votre recrutement en amont, pour bien définir vos besoins, pour bien calculer votre budget et pour proposer le salaire adapté au poste et aux compétences recherchées.

Bien évaluer ses besoins et les compétences recherchées

Avant de se lancer dans le processus de recrutement, il faut bien réfléchir à ce que vous voulez et surtout l’exprimer de manière claire et précise pour attirer un maximum de candidats. En amont, déterminez quels sont les besoins précis pour le poste et quelles sont les qualifications et les compétences recherchées. Une fois que vous aurez défini vos besoins et vos attentes, il faut rédiger la fiche de poste ou le profil de poste qui sera le contenu de votre annonce d’emploi. Plus elle sera attrayante et plus vous attirerez de candidats ! Alors n’hésitez pas à soigner son contenu et sa forme car elle est le reflet de l’entreprise. Proposez des responsabilités intéressantes aux candidats et ne vous contentez pas de dresser une simple liste de tâches. Enfin, n’oubliez pas de parler rémunération et de proposer un salaire en adéquation avec le poste. Si vous offrez un salaire trop bas, les postulants risquent de bouder votre annonce et inversement, en cas de salaire trop élevé, il y a de grandes chances que vous receviez pléthore de candidatures de la part de personnes pas toujours qualifiées ni adaptées au poste.

Bien évaluer le coût à l’embauche

Pour ne pas vous tromper dans votre recrutement et qu’il soit le plus rentable possible, évaluez correctement le coût à l’embauche. Vous devez prendre en compte les charges sociales salariales, les charges patronales et le salaire brut que vous aurez à verser. Pensez aussi à ce que va vous coûter la formation de votre futur collaborateur, son intégration (achat de matériel, mobilier de bureau, ordinateur etc.) et les dépenses liées à une éventuelle fin de contrat. Pour alléger vos dépenses, sachez que l’Etat a mis en place des dispositifs et des aides à l’embauche pour aider les employeurs financièrement et les pousser à recruter. Vous pouvez bénéficier par exemple du Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi (CICE), de la loi Fillon ou du Contrat Unique d’Insertion (CUI).

Bien connaître le marché de l’emploi

Ce point est primordial pour définir au mieux le salaire que vous allez proposer à votre futur collaborateur. Vous devez bien connaître quelles sont les missions qu’il aura à effectuer au quotidien et le secteur d’activité mais aussi vous devez vous renseigner sur les salaires qui sont pratiqués sur le marché. Si vous n’avez pas les moyens d’offrir un gros salaire, privilégiez alors les candidatures de jeunes diplômés et n’exigez pas beaucoup d’expérience. Si vous voulez attirer des candidats qualifiés, vous pouvez aussi proposer un système de rémunération différent ou des avantages en nature comme un véhicule de fonction, des chèques cadeaux, des tickets resto, épargne salariale, participation, intéressement, 13e mois, prime de performance…

Il est donc possible de recruter des salariés qualifiés sans forcément réduire ses marges à condition de ne pas vous tromper dans le choix du salarié. Recruter du personnel demande du temps, de l’expérience, de l’intuition et de la patience et personne n’est à l’abri d’une erreur de casting. Les cabinets de recrutement externes vous évitent bien des déboires mais ils représentent un coût. A vous de voir si vous préférez investir dans un recrutement externalisé ou si vous préférez prendre le risque de vous charger vous-même du recrutement.  

Sur le même thème