Recruteurs : comment lire une lettre de motivation ?
16427
post-template-default,single,single-post,postid-16427,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-10.1,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12,vc_responsive
 

Recruteurs : comment lire une lettre de motivation ?

Quand on parle « lettre de motivation » avec des recruteurs, on entend souvent : bâclée, vide de sens ou copiée d’un site web…  Pourtant, elle peut être une vraie mine d’informations pour le recruteur qui cherche à connaître le candidat avant tout et à évaluer son adéquation avec le poste proposé. Il est donc conseillé d’y jeter un œil malgré tout et de tenter de lire entre les lignes. Mais comment étudier une lettre de motivation ? Quelles sont les informations à chercher pour mieux cerner votre futur collaborateur et comment les interpréter ? La lettre de motivation est-elle indispensable au recruteur pour étudier une candidature ?

Chercher les arguments utiles

Une lettre de motivation bien écrite peut être agréable à lire mais elle doit avant tout contenir des informations pertinentes et utiles pour celui qui la lit.

Chers recruteurs, cherchez avant tout l’intérêt du candidat et les compétences qui pourraient lui servir dans ses futures missions. Vérifiez également s’il s’est renseigné sur l’entreprise, sur les métiers et sur les tâches qu’il aura à effectuer sans tomber dans les banalités du genre « votre société en pleine expansion ». Un candidat qui se renseigne est un candidat réellement intéressé par le poste !

Le recruteur aime aussi connaître les aspirations professionnelles du candidat. Regardez donc s’il parle de son projet, de comment il souhaiterait évoluer et de ce qu’il aimerait apporter à l’entreprise.

Une fois que vous avez trouvé les arguments dont vous avez besoin pour cerner davantage le profil du candidat, concentrez-vous sur la forme de la lettre de motivation.

Lire entre les lignes d’une lettre de motivation

Outre les écrits, il y a aussi le non-dit dans une lettre de motivation. Une erreur au niveau de la date ou une lettre adressée à « monsieur, madame » dénote un manque d’implication du candidat. La façon de construire les phrases est aussi riche d’informations. Des phrases longues, des arguments qui s’enchaînent mal, une lettre mal construite peut être le signe d’une personne qui a du mal à mettre de l’ordre dans ses idées ou qui ne sait pas synthétiser.

Le ton employé dans la lettre est aussi riche d’enseignement. Les phrases courtes, les verbes d’action sont synonymes d’une personne dynamique et qui a envie de travailler.

Les recruteurs aiment aussi les candidats qui manient bien la langue française. Partez donc à la chasse aux fautes d’orthographe ! S’il est évident que personne n’est infaillible et qu’une faute de frappe peut arriver à tout le monde, une lettre truffée de fautes est une lettre qui n’a pas été relue. Pour certains postes techniques ou de manutention, les fautes d’orthographes ne sont pas rédhibitoires mais il est tout de même plus agréable de lire une lettre bien écrite.

Lettre de motivation : indispensable ou non ?

Si le recruteur aime évaluer la motivation du candidat, que faire en cas d’absence de lettre de motivation ? La réponse à cette question dépend en fait du contexte et du poste à pourvoir.

Si dans un secteur d’activités, il y a pénurie de candidats, il est plus judicieux de vous focaliser sur le CV et l’absence de lettre ne sera pas un critère déterminant.

En revanche, s’il y a pléthore de candidatures pour un même poste, la lettre de motivation pourra faire la différence entre deux candidats à compétences égales. Elle est donc très importante dans ce cas de figure.

De même, pour les jeunes diplômés et les juniors qui ont peu ou pas d’expérience, la lettre de motivation est primordiale car le CV est assez « creux », il ne parle pas de lui-même. Le recruteur a alors besoin de connaître le projet professionnel du candidat et quelles sont ses motivations.

Plus généralement, étudier une lettre de motivation présente un réel intérêt seulement dans certains secteurs d’activités.

Pour les postes très techniques, elle n’apporte pas grand chose puisque vous allez vous concentrer sur les compétences du postulant. Pour un poste de communicant ou un conseiller bancaire par exemple, elle est importante voire déterminante car elle permet de valider ou non votre premier choix et de différencier le postulant de la concurrence.

Bon à savoir : s’il n’est pas toujours aisé de faire la différence entre deux candidats juste en étudiant la lettre de motivation, sachez, chers recruteurs, qu’avec l’expérience, vous allez développer votre flair, votre sixième sens. Il vous sera alors plus facile de repérer les lettres de motivation envoyées à la chaîne et sans conviction pour le poste. N’hésitez pas non plus à vous fier à votre intuition car au pire, si votre jugement n’est pas le bon, vous vous ferez vite une opinion sur le candidat pendant l’entretien d’embauche.

Sur le même thème

« Moi, pour diffuser mes offres d’emploi, j’utilise exclusivement Pôle Emploi », affirme l’homme des cavernes. Afin ne pas lui ouvrir trop brutalement les yeux, nous lui dirons simplement qu’à l’heure de la suprématie digitale et de la naissance de multiples autres acteurs, le recrutement s’en......

Une start-up est une entreprise innovante en pleine phase de développement et pour se développer, elle a besoin de recruter de futurs collaborateurs qui vont contribuer à l’essor et au succès de la société. Mais pas toujours facile de recruter quand on dispose de peu......

La rémunération : un levier, un outil de motivation, la fameuse et unique carotte ? Sans pour autant exagérer en affirmant qu’elle est la seule source de bien-être du salarié, elle y contribue néanmoins fortement, ainsi qu’à la bonne hygiène de l’entreprise. En effet, celle-ci......